De la fuite dans les idées

Théâtre

Vendredi 26 et samedi 27 juin à 20h30

Dimanche 28 à 16h00

Titre fuite

SOL, personnage créé par le clown Québécois Marc Favreau, est  un clochard qui joue avec les mots. Il les tord, les malaxe, les mélange pour créer des textes naïfs, sensibles, poétiques, profonds et irrésistiblement drôles qui nous parlent de sa condition, de la nôtre, du monde tel qu’il va.

Ecrits entre 1970 et 2005, ils sont d’une actualité saisissante. La virtuosité de leur écriture en fait des bonheurs à dire et à entendre.

Jean-Marie Combelles s’en délecte et nous régale d’une interprétation vivifiante, incarnée et jubilatoire.

« L’essentiel ici est senti : la chaleur de cette langue à la fois tendre et taquine, spirituelle sans s’en donner l’air, qui mâchouille le monde et le ressert avec une désarmante candeur ». Le clou dans la planche.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Théâtre de La Luciole

www.théâtredela luciole.com

L’affiche du spectacle

Affiche Fuite dans les idéesweb

CHINOISES

Création 2020

Théâtre

Vendredi 15 et samedi 16 mai à 20h30

Samedi 17 à 16h00

visuel Chinoise

« Mots sur la brise nocturne  » A partir du texte de Xinran

Xiran  raconte des vies de plusieurs femmes chinoises à partir de témoignages qu’elle a réunis quand elle était journaliste et chroniqueuse à la radio. Elle en a fait ensuite un livre bouleversant et très fort. Durant 8 années de 1989 à 1997, Xinran a présenté chaque nuit à la radio chinoise une émission qui s’intitulait « Mots sur la brise nocturnes » au cours de laquelle elle invitait les femmes à parler d’elles mêmes, sans tabou. Avec empathie et compassion elle les a écoutés se raconter et lui confier leurs secrets enfouis au plus profond d’elles-mêmes. Epouses de hauts dirigeants du Parti ou paysannes du fin fond de la Chine, elles disent leurs souffrances incroyables : mariages forcés, viols, familles décimés, pauvreté ou folie… Mais elles parlent aussi d’amour. Elles disent aussi comment en dépit des épreuves, en dépit du Chaos politique, elles chérissent et nourrice ce qui leur reste.

Compagnie TACA

www.theatretaca.com

Mise en scène, dramaturgie,  François Dragon

Scénographie : Pauline Dragon

Avec : Joanna Rubio, Morgane Gacon, le reste de la distribution est en cours.

L’affiche du spectacle

Affiche Chinoisesweb

Le Quatuor de la Tour des Anges

Concert humoristique de chansons a capella

Vendredi 10 et samedi 11 mars à 20h30

Dimanche 12 à 16h00

Badges QTA

Dans ce spectacle a cappella, 4 personnages décalés revisitent, avec enthousiasme et passion, un répertoire varié de standards inscrits dans la mémoire collective. De  Beethoven à ABBA, en passant par le slam, le quatuor de la Tour des Anges présente avec modernité et finesse chacune de ses reprises. Soprano, alto, ténor, baryton pour une  mixité des voix au service d’une qualité musicale et d’un lyrisme qui n’excluent nullement et surtout pas l’humour.

Ce quatuor se réunit sur scène (ou ailleurs !) pour dépoussiérer les codes du théâtre et de l’art lyrique en donnant une interprétation inattendue de son répertoire, qu’il soit funky ou classique, largement humoristique, voire totalement parodique. Loin du luxueux décor de l’opéra, la scénographie est simple et laisse place à un jeu d’acteur déjanté, drôle et de qualité !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dominique Mené : Alto
France Turjman : Soprano
Michel Autier : Baryton
Stéphane Detrain : Tenor
Mise en scène : Jérôme Martin

Compagnie Les Pièces Jointes

www.lespiècesjointes.tralala

L’affiche du spectacle

Affiche Quatuor Tour des Angesweb

Cynthia premières neiges

Création 2020

Théâtre

Vendredi 27 et samedi 28 mars à 20h30

Dimanche 29 à 16h00

Bonnet Cynthia

 

Cynthia a entendu à la radio une phrase qui lui a fait « Paf » dans la tête : La vie c’est le mouvement ! Elle en sait quelque chose elle qui est « dans le remplacement » au centre social : passer du ménage, à l’accueil, aux permanences de weekend, à la disposition des  tables et des chaises pour les réunions, au rangement des tables et des chaises, à l’affichage… C’est sûr qu’il faut pas avoir les deux pieds dans le même sabot… ni dans le même chausson de danse ! Parce que le Centre social c’est ça aussi, la réalisation d’un rêve dansé, la découverte d’un monde inconnu au gré de stages surprenants et de rencontres avec un monde insoupçonné ! Autant d’atouts pour permettre à Cynthia de partager sa nécessité absolue : être en mouvement dans la ronde du monde ! Une histoire d’émancipation par la danse et par le lien social…

La forme de ce spectacle est à l’image de Cynthia : d’abord hésitante, intimidée, plutôt spontanée, simple et alambiquée à la fois, proche du public. Le spectacle est conçu pour l’intérieur mais Cynthia pose son petit fourbi (une penderie mobile chargée de quelques menus accessoires) là où elle trouve de la place, tant que tout le monde est bien installé et que l’environnement est propice à la confession et à la danse. Entre impromptu qui dure, théâtre de poche, stand up et solo clownesque, Cynthia a des choses à dire mais elle ne sait pas très bien dans quel ordre ça va sortir. Elle a sa logique propre, celle de l’instant, de son ressenti, de sa mémoire sélective, du coq et de l’âne qui habitent son cerveau en ébullition.

CPN

De et avec Emilie DUSSARAT

Mise en scène: Emilie ESQUERRE et Laurent LABADIE

www.compagnie-lilo.frlogo_lilo_web

L’affiche du spectacle

Affiches Cynthiaweb

JOCE

Concert

Vendredi 21 et samedi 22 février 20h30

Dimanche 23 16h00

Multas Vitas :  en duo avec Benjamin BARRIA (piano)

Joce 7

Joce chante depuis toujours la chanson française intimiste. C’est une interprète généreuse au service des émotions ; elle y met sa force et son expérience. Sa voix singulière et ses interprétations font d’elle, une artiste « qu’on n’oublie pas ». Avec Benjamin BARRIA au piano , Joce vous conte un quotidien où ses « vers » s’entrechoquent… Une énergie contagieuse ! De la chanson 100 % française, avec de beaux textes inclassables, et de l’inattendu… Pas de genre, pas de style, et pourtant tout est singulier, en toute simplicité…

« L’album « Multas vitas » raconte des bouts d’histoires, de chacun, des bouts d’existences, parfois un peu de moi… J’ai écrit des chansons qui me ressemblent… Les compositions musicales sont signées Eric Miller. Touchée droit au cœur par des artistes, tels que Allain Leprest, Mama Béa ou encore Barbara Weldens, j’ai choisi de leur faire une place sur l’album « Multas Vitas ». »

Joce

Ce diaporama nécessite JavaScript.

https://www.joce-chanteuse.com/

L’affiche du spectacle

Affiches Joce Poivrière 2020web

Le 10ème récital

Création 2020

Vendredi 17 et samedi 18 janvier 2020 à 20h30

Dimanche 19 à 16h00

Hommage, musical, humoristique et historique aux Frères Jacques.

 

Image 10 ieme récital 2020web

C’est une obsession qui dure. Là, dans sa tête… Le mélange de 36 années de militantisme culturel et artistique d’un côté avec 36 ans de carrière internationale de l’autre… La carrière des Jacques, ses frères de cœur dont l’esprit est toujours là, dans la queue du chat… et aussi… dans sa tête… Oh lala ! Il s’en est passé de 1946 à 2020 ! Et aujourd’hui on ne va pas pleurer..!

Les Frères Jacques. Ils se sont arrêtés à leur 9ème récital, après 36 années de chansons, soit plus de 7500 concerts dans 50 pays différents. De 1945, année de la formation du groupe au sein de l’association « Travail et culture », au soir du 17 février 1982 à Lausanne, pour leur dernier concert.

Interprétation, jeu et arrangements musicaux: Christophe LASNIER

Mise en scène: Sophie BONDUELLE et Jean Paul ROLIN

Écriture collective.

Production Théâtre de La Poivrière

www.christophelasnier.com

L’affiche du spectacle

Affiche 10 ieme récital 2020 web

ALFRED et HORTENSE

Théâtre

Vendredi 22 et samedi 23 novembre à 20h30

Dimanche 24 à 16h00

Alfred et Hortense 2

Spectacle tout beau et tout neuf ! Création automne 2019.

Vous avez peut-être assisté à l’une des représentations de Concertoc en avril dernier. Nous avons beaucoup aimé ce spectacle et décidé de faire revenir Fred Lasnier pour son nouveau projet de création. Cette fois avec une comédienne, Anne Renier.

Voilà ce qu’en disent les auteurs :

Alfred et Hortense s’envoient des cartes postales. L’un reste chez lui, s’entraînant inlassablement à jouer le nocturne n°2 de Chopin. L’autre s’aventure tous les lundis à Paris depuis qu’elle a souscrit sans y prendre garde un abonnement TGV.

De cette correspondance, naît la relation entre les 2 voisins.

Ils nous parlent des rêves qu’on a,

de qui on est et qui on aimerait être,

des toiles cirées,

des jours fériés,

des souvenirs dont on ne se débarrasse pas,

des relations compliquées entre Chopin et France Gall,

de nos indiscrétions, de nos secrets,

du monde des introvertis, des sensibles,

de ce qu’on cache de nous,

de ce qui se révèle malgré nous,

le pas toujours beau,

le pas toujours gentil…

Leur rapport est dans la politesse, la pudeur, le respect. Comme ces gens qui ne savent pas dire non, laissent décider le dernier qui a parlé, quitte à s’oublier, par gentillesse… ou peut-être pour avoir la paix. Qui y a t-il derrière la facade? Que se passe-t-il à l’intérieur d’eux-mêmes, quand leurs sentiments, leurs colères, leur impétuosité, leur violence ou leur désir se révèlent et viennent bouleverser leurs petits ordres établis?

Jeu: Anne Reinier et Fred Lasnier

Mise en Scène: Hélène Boutard

Ecriture collective.

 

https://www.alfredethortense.com/